Edito

S’inspirer de Dieu
Homélie du 18 novembre 2018  - 33ème Dimanche du Temps Ordinaire 
Mc 13, 24-32

Prenons à bras-le-corps deux difficultés majeures de ce texte d’évangile. La première est l’annonce par Jésus à ses auditeurs qu’ils verront de leur vivant la Parousie, c’est-à-dire la venue dans la Gloire du Fils de l’homme : « cette génération ne passera pas avant que tout cela n’arrive ». On peut essayer de tordre le texte, de prétendre que « le soleil s’est obscurci » quand Jésus fut mis sur la Croix, rien n’y fait : le rassemblement des élus n’a pas eu lieu, au contraire, et on en est encore, deux mille ans après, à la dispersion aux quatre coins du monde.

La deuxième difficulté a trait au jour de cet avènement que nul ne connaît : « nul n’en sait le jour ni l’heure, pas même le Fils mais seulement le Père ». Il y aurait donc une information qui n’est pas n’importe laquelle puisque c’est la date de la fin du monde ! que le Père seulement détiendrait et n’aurait pas communiquée à son Fils ? Alors même que le Père a tout remis entre les mains du Fils ?

Lire la suite de l'homélie