Edito

L’autel, le prêtre et la victime
Homélie du 15 juillet 2019 - 15ème dimanche du Temps Ordinaire
Lc 10, 25-37

« Tu seras un homme, mon fils » quand tu seras un exemple à suivre. Un bon exemple car nous sommes tous, nous avons tous été ou serons tous un jour un exemple pour d’autres : s’il a pu le faire, moi aussi. Je fais pareil. Voilà ce que le deuxième homme de la parabole, le lévite a pensé, voyant peut-être de loin le premier homme, le prêtre passer sans s’arrêter.
« Tu seras un homme, mon fils » quand tu seras un exemple à suivre. Voilà ce que Jésus dit à ce docteur de la Loi : Va, et toi aussi, fais de même, suis l’exemple de cet étranger qui, tout schismatique et méprisable qu’il soit à tes yeux, a fait preuve de pitié envers un malheureux, alors que ceux qui comme toi sont censés montrer l’exemple ont failli.

Quelles seraient les sanctions qu’il faudrait prendre à votre avis contre les deux premiers, objectivement coupables de non-assistance à personne en danger, des sanctions pour qu’ils ne recommencent pas, et pour que nul n’imagine qu’on puisse faire de même, mal agir impunément ? Vu leur mission de prêtres, supposés hommes de pitié autant que de piété : c’est la miséricorde que je veux dit Jésus, y compris de la part des prêtres et lévites qui étaient chargés d’offrir des sacrifices dans le Temple de Jérusalem.

.Lire l'homélie du dimanche