Edito


Mercredi des Cendres
Homélie du 6 mars 2019

Une pleine lune, toute blanche, qui occupe une bonne partie de l’espace : sa lumière scintillante trace un chemin sur les eaux de la mer juste en dessous. Elle est magnifique et étonnante cette image, que nous avons agrandie aux dimensions de l’autel face à vos regards. Elle est inhabituelle pour un temps de Carême que nous associons plus facilement au désert et à la chaleur du jour, à cause des tentations du 1er dimanche.

C’est ce qu’a vu le peuple de Dieu en fuyant Pharaon et les Egyptiens. « Comme Pharaon approchait, les Israélites levèrent les yeux, et voici que les Egyptiens les poursuivaient. Les Israélites eurent grand-peur et crièrent vers le Seigneur » (Ex 14, 10).

Nous préparons durant le temps de Carême une nuit très particulière, la nuit de Pâques, dont la Tradition dit qu’elle est la 4ème nuit de l’Histoire, qu’elle accomplit trois nuits de l’Ancienne Alliance : la nuit de la Création avec Adam, la nuit de la Bénédiction de l’Alliance avec Abraham, et la nuit de la Libération de l’esclavage avec Moïse.

lire la suite de l'homélie du mercredi des Cendres

Lire l'homélie du dimanche

L'Eglise en crise
Conférence de Carême du curé 
5 propositions pour retrouver confiance
Jeudi 28 mars à 20h